0
  • Date :  27 mars 2018
  • Par :  
Test FAR CRY 5 : TOUJOURS AUSSI EFFICACE, TOUJOURS AUSSI JOUISSIF ?
Fun, beau et diversifié, Far Cry 5 ne trahit pas l'ADN de la saga, même si, hélas, il laisse tomber les décors exotiques pour une ruralité américaine et contemporaine moins dépaysante. Heureusement, les environnements du Montana savent se montrer séduisants, et même particulièrement impressionnants en certains endroits. Joseph Seed est un méchant charismatique qui fera aisément oublier Pagan Min (mais pas Vaas), tandis que le gameplay plus protéiforme que jamais assure aux joueurs de passer de bons moments. Reste qu'on a tout le même l'impression de jouer à un mix entre Far Cry 4, Ghost Recon Wildlands et Just Cause 3. Alors on s'amuse, certes, mais un sentiment de déjà-vu rebondit en permanence à l'intérieur de nos têtes. Au fait, vous connaissez la définition de la folie… ?







LES PLUS
  • Un Montana fort joli
  • Pas mal de petites améliorations
  • La possibilité de jouer avec des IA
  • Des tas d'activités différentes
  • Des micro-transactions pas obligatoires
  • Bref, Ubisoft connaît bien sa recette…


LES MOINS
  • Où est passé l'exotisme ?
  • Rien qui révolutionne l'expérience
  • De nombreux bugs, notamment d'IA
  • Des tas d'activités déjà vues
  • Des micro-transactions tout de même
  • Bref, on connaît bien la recette Ubisoft...
ils lui ont attribuer la note de 16/20

Est-il encore besoin de présenter la série Far Cry ? Avec cinq volets majeurs à son actif, et au moins autant de spin-offs, la saga est devenue totalement incontournable en quelques années. Elle a clairement connu son apogée en 2012 avec la sortie du troisième épisode et, depuis, Ubisoft tente de retrouver l'état de grâce. Ni Pagan Min ni les hommes préhistoriques n'ayant réussi à remplacer Vaas Montenegro dans le cœur des joueurs, c'est au tour de Joseph Seed de relever le défi. Le miracle sera-t-il au rendez-vous ?

À propos de l'auteur

Admin hors ligne

Autres actualités de l'auteur

0 Commentaire